Ministère
Ressources Halieutiques
Surveillance Maritime
Recherche & Formation
Industrie de pêche
Coopération
Réunion du Comité Technique de l’Observatoire Economique et Social des pêches



Le Comité Technique de l’Observatoire Economique et Social des pêches (OESP) s’est réunie vendredi 25 juin 2021 dans la salle de réunion du Ministère, sous la présidence de M. Sidi Aly Ould Sidi Boubacar, Secrétaire Général par intérim du Ministère des Pêches et de l’Économie Maritime.


Dans son mot d’ouverture, le Secrétaire Général par intérim a souligné l’importance du rôle de l’observatoire dans le traitement, l’analyse et la publication de données statistiques dans le but d’éclairer les décideurs dans les politiques de développement du secteur. Il a également salué l’appui qu’apporte la composante mauritanienne du projet d’Appui à la Pêche en Afrique de l’Ouest au Département et à l’OESP en particuleir.


Pour sa part, le coordinateur de l’OESP, M. Abderrahmane Boujoumaa, a présenté l’ordre du jour de la réunion consacré essentiellement à la validation du Rapport Annuel des Statistiques de Pêche au titre de l’année 2020 commençant par la présentation du rapport, ouverture des discussions et débat des membres du Comité.
Mr. Ahmedou Moustapha, expert halieute à l’OESP s’est chargé de la présentation du rapport annuel des statistiques des pêches en Mauritanie 2020. Le rapport est basé sur l’analyse de données recueillies au niveau de des différentes structures de pêche.


Dans sa présentation, l’expert a mis en exergue des données statistiques, leurs analyses tendances et graphiques pour les différentes filières du secteur : potentiel, exploitation, production, exportation et les différents autres indicateurs, tout en faisant la comparaison avec les années précédentes et en soulignant les répercussions du covid-19.


Le rapport en question comporte quatre composantes, dont la première porte sur la pêche maritime, le stock disponible, le droit d’usage et les concessions suivant chaque pêcherie et les avantages préférentiels pour chaque catégorie de pêche : pêche artisanale, pêche côtière et la pêche hauturière ainsi que les quantités pêchées selon le type de pêche


Le rapport a montré en chiffres que pour une série de données sur les quantités de petits pélagiques pêchés en haute mer et par la pêche côtière, une augmentation rapide a été observée entre 2015 et 2018, suivie d’une baisse en 2019 et 2020 en raison de la crise sanitaire.


Quant aux poissons de fond, une augmentation a été constatée au cours de l’année 2020 après une baisse au cours des années 2016 à 2019 et inversement, les quantités de céphalopodes capturées exclusivement par la flotte nationale ont diminué au cours de l’année 2020


Quant à la deuxième partie du rapport, elle s’est concentrée sur les exportations et montre qu’elles ont, au cours de l’année 2020, atteint les limites de 762 000 tonnes, soit une baisse de 13% par rapport à 2019. La dominance reste au niveau des produits de la pêche exportés par divers congelés de 66%.


Selon la destination des exportations, le rapport indique qu’au cours de l’année 2020, les produits mauritaniens ont été exportés vers environ 68 pays, contre 75 pays en 2019.


Le document a montré que la valeur totale des exportations de produits de la pêche, au cours de l’année 2020, s’élevait à environ 30,6 milliards MRU, ce qui représente une baisse de 18% par rapport à l’année 2019.


Quant à la troisième partie du rapport, elle s’est concentrée sur les indicateurs. Ces indicateurs concernent la valorisation des produits de la pêche dans le but de contribuer à accroître la compétitivité des produits de la pêche. Parmi les indicateurs importants figurent l’emploi dans le secteur de la pêche.


En 2020, la Société Nationale de Distribution de Poisson (SNDP) a poursuivi ces efforts dans le
cadre de l’application de la politique nationale de promotion de la consommation des produits de la
pêche. Des distributions, à des prix symboliques, ont été organisées de manière régulière dans les
zones les plus reculées du pays, ce qui a conduit à l’augmentation de la consommation de poisson à l’intérieur du pays et la croissance du commerce subsidiaire à l’intérieurs, ainsi que le développement des activités, qui ont conduit à l’élargissement du champ de l’emploi indirect.


Le nombre total de pêcheurs à bord des navires des différents secteurs traditionnels, côtiers et de haute mer a atteint 53 890 marins. La création de l’Académie Navale vient dans le but de collecter et de rationaliser les ressources par la mise en place d’un système unique qui combine toutes les formations marines et assure la formation des cadres et agents de la pêche et des affaires maritimes dans diverses disciplines militaires et civiles du pays. Cette académie comprend quatre établissements de formation, dont des établissements d’enseignement supérieur.


Quant à la quatrième partie du rapport, elle portait sur le programme de promotion de la pêche continentale et indiquait que cette pêche est pratiquée dans huit wilayas de Mauritanie, à savoir, les deux Hohds, l’Assaba, le Gorgol, le Brakna, le Trarza, le Tagant et le Guidimakha. 470 sites de pêche continentaux ont été recensés sur plus de 25 plans d’eau et fournissent 21 000 emplois`i, dont environ 97 % d’étrangers.


La présentation du rapport a été suivie de discussions qui ont fait ressortir des observations et recommandations qui seront prises en considération avant l’approbation du rapport dans sa version finale. Il a été décidé de former une sous-commission compose de (DARE, IMROP, ONISPA, ANSADE et OESP) pour en assurer le suivi avant que le comité technique n’approuve le rapport annuel sur les statistiques de pêche pour l’année 2020.


Il est à noter que le Comité Technique de l’Observatoire Economique et Social regroupe les différents administrations centrales et structures sous tutelle du secteur de la pêche ainsi que des représentants des départements concernés par l’élaboration et la collecte des données. Ce Comité l’organe habilité à ratifier les rapports de l’Observatoire avant de les publier et les diffuser.


La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Mme Fatimetou Mint Habib, coordinatrice du projet PRAO-MR.



Date de publication 27/06/2021


Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime Mr. Dy Ould ZEIN


Publications
Stratégies
Plan d’action
Cadre d’investissement
Plans d’aménagement
Procédures
CCNADP
Planning de Formation
Initiative de Transparence dans le Secteur Halieutique (FiTI)
Présentation de la FiTI
Documents FiTI
PVs
Site Web FiTi Mauritanie
Rapprt FiTI Mauritanie
Communiqués & Avis
Avis
Communiqués
Appel d’Offres
Observatoire Economique et Social des Pêches (OESP)
Publications
Cadre Juridique
Comité Technique OESP
Présentation OESP
Vidéothèques


Suivez-nous
Photothèques


Ministère des Pêches et de l'Économie Maritime
Télephone: 45 25 99 70 - Fax: 45 29 71 04
B.P: 137 Nouakchott - Mauritanie
Copyright 2015 MPEM - Tous droits réservés.